Cédric Gery, sculpteur

De pierres érodées par la nature, de métal crée par les étoiles mourantes je recherche une certaine harmonie, une élégance, un mouvement issus de la symbiose de notre Terre et de l’imaginaire humain. Une réflexion sur la matière, l’espace, le temps, la place de notre espèce dans l’univers ainsi que le choix de sa survie ou non qui se pose aujourd’hui.

Pour le contacter : mail

***

Joëlle Ruillier, sculptrice terre

Née en 1968 à Colmar en Alsace, Joëlle Ruillier s’installe en Provence en 2007.

Elle vit et travaille actuellement à Pernes les Fontaines (84) où elle a installé son atelier en Mars 2019.

Diplômée en Décoration et en Fleuristerie, elle s’est initiée à la sculpture à l’IEAC ( Institut européen des arts céramiques) avant de se perfectionner auprès d’une céramiste et de pratiquer avec elle le Raku.

Forte de toute cette expérience, elle travaille aujourd’hui le grès noir ou blanc, plus ou moins chamotté pour retrouver à travers ses différentes sculptures la terre en tant que matière, sans couverte de finition, pour mieux en dévoiler le grain, les volumes, la lumière et donner vie à des sculptures résolument plus brutes et authentiques.

Modelées à la main, ceux sont des pièces uniques.

Pour en savoir plus : facebook

Pour la contacter : mail

***

Sylvia Ladic, artiste plasticienne

C’est le temps qui jalonne mes recherches. Il prend forme et matière en puisant son inspiration dans les récits mythologiques, le quotidien, le processus créatif et l’histoire des matériaux eux-mêmes.

Plâtre, cire, carton, papier, le matériau dans sa malléabilité enfouit, déforme la représentation, les mots, l’espace pour en laisser les indices. Artefacts fluides et compacts, stratifications, empilements, fusion, entre peinture, sculpture et objet poétique, la couleur et le dessein, glissent, figent l’instant en une image ou en un volume. L’œuvre n’est pas « une » mais un ensemble de parties qui renvoient à l’unité, celle du temps des œuvres qui se voit autant qu’il se caresse.

Pour en savoir plus : site web

Pour la contacter :mail

***

Maud Obraztsov, aquarelliste

« Suivez le chemin de l’imaginaire, laissez-vous porter par l’aquarelle et conduire dans des paysages mystérieux.

Les brumes se posent sur la toile, par-delà desquelles notre regard voit notre rêve émerger. »

J’aime amener le spectateur sur le chemin de son imaginaire. Mes paysages indiquent une direction, l’esprit n’a plus qu’à se laisser emporter. Je construis mes œuvres intérieurement, puis je laisse la toile et le pinceau s’unir en liberté.

Pour en savoir plus : site web

Pour la contacter : mail

***

CAM, aquarelliste

« J’ai toujours aimé peindre, aussi loin que je me souvienne : les arts plastiques sont mon moyen d’expression privilégié. Explorer l’infini des formes et des couleurs à l’aide de mon pinceau est pour moi une grande source de joie. La beauté que je perçois dans le monde, je la mets toute entière dans mon travail de peintre.

J’ai deux principales sources d’inspiration : tout d’abord la peinture chinoise, avec un travail de calligraphie sur le trait, ensuite la peinture de Paul Klee et de Miro et leur joyeuse abstraction. A partir de ces sources j’ai ainsi créé mon propre langage pictural, mon propre univers. »

Pour en savoir plus : site web

Pour la contacter : mail

 

 

 

Les commentaires sont fermés.