Exposition « Perspectives »

Flyer1

flyer2

Hélène Courset, artiste peintre, plasticienne

« Peintre plasticienne, je réinvente sans cesse une écriture résolument personnelle et abstraite, inspirée de rythmes retenus à partir de paysages urbains ou naturels, tels des témoignages au présent et au monde qui m’entoure. La verticalité et l’horizontalité sont les structures dominantes de mes œuvres où lsa droite rythme l’espace et affirme le geste premier et essentiel du dessinateur. Je cherche alors à ne retenir qu’une vision partielle de ce que je vois, menant aussi bien un travail de recherche plastique en peinture qu’en photographie, créant un dialogue entre ces deux médiums. J’aime peindre les transparences et les opacités jouant sur les sensations visuelles du regardeur et ceci dans un parti pris d’économie de la couleur afin de mieux mettre en évidence le rythme et la trace de l’outil sur le support. J’organise une chorégraphie gestuelle, lente ou précipitée où souvent la répétition des traces et des lignes questionne et intègre la notion de temps, d’écriture et de rythme au sein de ma démarche.  Je mets en évidence différentes séries qui donnent à voir le stable et l’instable, l’équilibre et le déséquilibre, l’ordre et le désordre cultivant aussi la notion d’improvisation, d’étonnement et d’inattendu. »

Ses principales actions, sources et moteurs de création sont les suivantes :
« Inscrire, Répéter, Rythmer, Sérier. Improviser. Tracer, Empiler, Espacer. Interroger, Respirer, Souffler. »

Contacts : coursethelene@orange.fr – 06 16 27 56 13
Site internet : https://www.facebook.com/helene.courset

***

Chantal Scherpereel, artiste peintre

« Durant plusieurs années, j’ai eu la chance d’une part, d’exercer professionnellement dans des domaines artistiques aussi divers que le design textile, la création de luminaire ou encore le stylisme photo… Et d’autre part, personnellement, de pouvoir laisser libre cours à ma créativité, notamment via la décoration. Ainsi, j’ai toujours été sensibilisée à l’harmonie chromatique, aux volumes, aux proportions… Et me voilà aujourd’hui peintre ! Autodidacte et Instinctive, chaque tableau a été conçu comme un jeu, au gré de mon intuition. Couleurs, matières, récupération et juxtaposition de différents matériaux sont ainsi retravaillés à l’acrylique et à l’encre afin d’en faire éclore une nouvelle facette. Quant aux tissages papier, j’aime les envisager comme une réminiscence de ma formation aux métiers du textile. Pour ce qui est du reste… Je laisse parler l’instinct et le cœur ! »

Contacts :
Chantal.scherpereel@gmail.com 06 14 11 30 48
Facebook : https://www.facebook.com/Chantal-Scherpereel-Trop-C-Trop-1955564184661716/

***

Christophe Ribéreau Gayou, sculpteur

« Je suis né le 3 avril 1958 à Libourne, Gironde. J’ai découvert la sculpture et la création par hasard à l’âge de 20 ans. Le contact avec la terre fut pour moi un choc et une fusion, libérant immédiatement le surplus d’idées, d’expression, de tensions. C’était comme un vomissement antidépresseur sans fin d’où s’échappaient monstres et idées extraordinaires. Peu à peu le flux se structura pour devenir plus « collectif ». Depuis lors la terre est restée mon matériau de prédilection, même si j’ai été amené à en travailler d’autres. Autodidacte avec quelques courtes intrusions à l’école des Beaux Arts. J’ai été ensuite amené à travailler comme sculpteur dans le cinéma, le décor d’expositions scientifiques, la bande dessinée, élargissant ainsi mon expérience créative et technique. Mais je n’ai jamais quitté la création personnelle qui est comme un fil de vie. Les matériaux que j’emploie le plus souvent sont la terre, la résine et
le bronze. »

Contacts : c.ribereau-gayon@hotmail.fr – 06 20 19 48 68
Site Internet : http://ribereau-gayon.over-blog.com/

***

Godda, artiste peintre

« Ayant quitté la Norvège, mon pays d’origine, puis Londres, ou j’ai travaillé comme professeur des écoles, je me suis installée au sud de la France en 1994. Je suis autodidacte. Mon nom d’artiste, GODDA, est le petit nom donné par mon père dans mon enfance, une enfance heureuse, source d’inspiration pour moi. Après avoir essayé l’écriture pour la jeunesse, c’est finalement dans la peinture que j’ai pu m’exprimer.  Un jour ma fille aînée m’a demandé si je voulais peindre avec elle. On a étalé des grandes feuilles de papier sur le sol du salon et j’ai sorti des pastels secs. Et c’est parti. Je suis partie. L’odeur de peinture à l’huile et de la térébenthine au sous-sol du musée d’art de Stavanger m’est revenue. Puis des techniques que j’ai apprises durant ma formation en arts plastiques quand j’étudiais pour devenir enseignante en Norvège. Ensuite les cours du soir en Angleterre, où j’ai appris à observer la lumière et les ombres sur des objets et sur des nus… Tout m’est revenu. Le pastel sec me donne une grande liberté. J’ai besoin de le travailler d’une manière très spontanée.  De ne pas savoir exactement où je vais. Il me faut un départ, des ombres sur le papier, une couleur qui fait appel à une autre, et puis l’inconnu. »

***

Jean-Pierre Froger, sculpteur marbre

« Sculpter  pour moi c’est donner vie à la matiere (pierre, marbre, terre, fer ). Dans ce corps à corps avec elle, dans ce mouvement qui etait  à la base de mon activité professionnellle. Promenade sensuelle autour de ces oeuvres, regards ….caresses. »

Jean pierre Froger résidant à villeneuve les Avignon découvre les arts plastiques à l école des Beaux Arts en Avignon en tant qu’auditeur libre. Il poursuit sa formation à l Atelier  » Arts vivants « à villeneuve et, au cours de differents stages, Paris ,Montpellier…

On peut suivre son travail au cours d’expositions  ( Paris le grand palais, Cannes , Marseille, Avignon, Le Grau du roi, Villeneuve…) 

Contacts :  jpfro@orange.fr 06 12 49 55 31

Exposition « Singulier & Pluriels »

Flyer Malagarty EDinardo QJaujard CRouze ElieM pr impr

Flyer Malagarty EDinardo QJaujard CRouze ElieM pr impr2

Quentin Jaujard, artiste peintre

« Je peins depuis toujours. J’ai 25 ans. Mon travail nait d’émotions spontanées, il
exprime ma perception de la réalité et s’apparente au domaine du rêve, on le
qualifie souvent d’art singulier.
C’est avant tout une expression par la couleur et la forme, toutes deux s’étant
affranchies de la représentation figurative.

Mes sources d’inspiration sont variées (Kupka, Kandisky, Chagal,
Undertwasser…). Cette année j’ai expérimenté un travail collaboratif avec La
Bura, qu’ils ont appelé « peinture à deux têtes ».
Avec Nathalie Demazeau (Atelier L’envers de l’Art), j’ai commencé à travailler
les portraits. Ma palette s’est élargie, les formats se sont agrandis pour donner
plus d’ampleur à l’expression de mes émotions. »

Contacts : quentinjaujard@gmail.com – 07 82 97 01 35

Site Internet : http://quentin-jaujard.squarespace.com/

***

Elie M, sculpteur

« J’essaie dans mon travail d’évoquer sentiments et émotions, éprouvés parfois
jusqu’à l’absurde. L’esthétique industrielle dont je m’inspire me semble
résonner en nous telle un écho familier, nous renvoyant à notre propre
mélancolie. Temps révolus, de rouille et de ronces devenus.
L’irréfutable rationalité de ses formes à présent désuètes est balayée par de
toutes autres et tout aussi rationnelles vérités, l’immatérialité des échanges, la
fluidité de nos existences… Elle nous offre peut-être, comme un cadeau
d’adieu, la possibilité d’illustrer poétiquement notre présent… »

Contacts : milletalex@live.fr – 06 09 49 02 53

Site Internet : https://www.elie-m.fr/ 

***

Elisabeth Dinardo, sculpteur terre

« Voilà quelques années maintenant que je joue avec la terre ! Cet univers a
ouvert les portes de mon imaginaire et m’a amené à exploiter divers horizons.
Attirée depuis toujours par les peintres et sculpteurs cubiques, je me suis
lancée dans les lignes épurées et géométriques. Un peu de rondeur et de
mouvement pour adoucir, et voilà mes sculptures qui prennent vie et couleur.
L’art et la sculpture en particulier ont toujours été très importants dans ma vie.
Après une carrière professionnelle dans le domaine du tourisme, j’ai choisi de
laisser libre cours à ma passion, la sculpture.
J’aime le toucher sensuel de la terre, ces moments d’évasion, de doutes et de
joies dans mon approche intuitive avec la matière. Je recherche la cohérence et
la symétrie, un certain accord entre les parties afin de créer l’harmonie. Cette
alchimie laisse toutefois place à l’imagination, à l’interprétation personnelle et
surtout à l’émotion pour ceux qui découvrent mes sculptures.

Mon souhait… cultiver la sobriété mais aussi oser, divaguer entre fantaisie et
réalité afin de partager une belle aventure humaine. »

Contacts :  elisabethdinardo@gmail.com – 06 18 42 85 19 
Site Internet : https://elisabethdinardo.wordpress.com

***
Camille Rouze, dessinateur, illustrateur

Camille Rouze, issu du monde froid de l’informatique, crée un monde abstrait, souvent sombre, il laisse leur part aux observateurs qui trouveront dans ses dessins, un espace de liberté, des puits de lumières qu’il suffit de voir.

Contacts : camille_rouze@outlook.fr – 06 63 05 38 70

***

Malagarty, artiste Urban Pop

En perpétuelle observatrice des activités du monde qui l’entoure, elle puise son
inspiration dans la dynamique de la ville et des gens qui la font vibrer. A cette
énergie urbaine, elle y mélange ses autres passions, la bande dessinée et la
musique.
Le choix du portrait tant au féminin qu’au masculin est la représentation de son
regard sur la complexité humaine, sa particularité, sa fragilité. Son travail lui
offre des possibilités infinies entre l’esthétisme et l’émotionnel.
Son art s’étale sur différents supports, éphémères ou nobles, le carton ou la
toile, le plastique ou le bois. Sur ces trames, elle décompose, un pochoir pour
garder un esthétisme entre le dessin et la photo, le feutre ou le journal pour
animer de relief le sujet. Elle joue des matières pour créer son univers et ses
codes.
L’acrylique est son instantané. Jonglant entre bombes de peinture, feutres ou
pinceaux, elle s’ajoute par couches successives de couleurs et exalte sa liberté
d’expression.
Comme tout artiste, ses émotions, demeurent le tempo essentiel de sa
création qui mûrit au gré du temps et des rencontres. Leurs résonances se
traduisent dans la délivrance d’une histoire, d’une mode, qu’elle décide de
raconter.

Contacts : malagarty@gmail.com – 06 38 37 03 37
Site Internet : www.malagarty.com
Facebook : mlg_malagarty
Instagram : @malagarty

Exposition « Exploration »

FLyer1

flyer2

Rouska, artiste peintre

Artiste peintre autodidacte, elle étale au couteau de la poésie.
Sa peinture naïve et colorée vous invite à des instants suspendus.

« Cette matière créée m’évoque la vie.
Rien de lisse. Des couches qui se superposent les unes sur les autres un peu comme le présent qui vient s’asseoir sur le passé, un peu comme le passé qui laisse ses traces sur le présent. Les strates s’empilent, se mêlent et sont uniques, à l’image de chacun. Je me diversifie actuellement autour de 2 thèmes principaux. Le Marseillais et l’Homme est poussière. Amoureuse de ma ville, le personnage du « Marseillais » s’est imposé à moi naturellement. Sa poésie et ses couleurs sont le reflet de sa bonne humeur. Son côté naïf s’inspire de ma vie au Brésil dont je ne suis jamais très loin… Le thème de « l’Homme est poussière » me vient du côté éphémère et précieux de notre existence. Savoir que le destin sera poussière mais remercier chaque jour la Vie. »

Contacts : rouskaart@hotmail.com – 06 28 25 54 31
Site internet : celinemathieu.fr/

***

François Géal, photocollagiste

Cet Abécédaire ludique du père François que l’artiste expose ici, en exclusivité à Aix-en-Provence, est le fruit d’un travail précieux où pour la première fois collages et textes collaborent, à l’exacte image de sa vie où il assemble formation littéraire et pratique artistique.

Contacts : Francois.Geal@univ-lyon2.fr – 06 22 17 43 90
Site internet : francoisgeal.com

***

Dann, artiste peintre

Les œuvres de Dann marque une approche d’une forme stylistique ouverte, à la fois à un paysagisme et un impressionnisme abstraits. Une expression subtile, ambivalente, en miroir d’une réalité fugace et d’une expression poétique. Avec ce travail, Dann, pousse le paysage aux confins de l’art de peindre, en style de paysagisme-impressionnisme abstraits. Le colorisme de ces œuvres, ingénieux et rationnel, original ; l’application en épaisseurs de la peinture, avec un ensemble de nuances de touches, de micros-reliefs artefacts ; la composition, en termes d’architecture, de sens et de signes, le choix du thème-motif à peindre, et le titrage, révèlent ici, la capacité vérifiée de Dann à devenir un maître de la peinture contemporaine.

« Aujourd’hui, je m’inspire des atmosphères des paysages et les retranscrits dans un style impressionnisme géométrique (mes toiles de ports par exemple) à l’abstraction impressionniste… Je sculpte la toile, la maltraite, la frappe… Je travaille « alla prima » c’est-à-dire que je peins en une seule séance en posant les touches de peintures successives frais sur frais. Parfois la texture à travailler coule. Alors s’en suit tout un ballet de gestes afin de canaliser cette matière source d’émotions.  Je suis dans le flux, sous tension, je suggère, donne un aperçu de ses émotions.  Ma palette chromatique est riche, mais ma préférence est le bleu de Prusse. Ma quête est de reproduire les contrastes, la lumière, des paysages, des portraits … que je peins. Je cherche à retrouver sur la toile l’atmosphère d’un instant, même fugace, mais pas de reproduire la réalité …  »

Contacts : dann@dann-artiste-peintre.com 
Site internet : https://www.dann-artiste-peintre.com/

***

Jo Lo Cascio, sculpteur terre

Jo est un artiste autodidacte qui aime la simplicité et le travail de la terre brute.
« Pétrir, malaxer, donner une forme à cette matière inerte est une jouissance dont mes mains ne se lassent pas. Créer, ou essayer de créer, le mouvement, la ligne, le beau, cela suffit à mon bonheur. A vous qui regardez ces œuvres, laissez-vous investir par cette matière brute et qui reste volontairement inachevée. »

Contacts : jo.sculpture361@gmail.com – 06 76 98 99 76
Site Internet : http://jo-sculpture361.jimdofree.com

***

Yves Célaire, sculpteur bronze

Architecte de profession, Yves Célaire est progressivement devenu sculpteur. Il a monté son propre atelier et sa propre fonderie à Lambesc et a été formé par un Maître Fondeur à Hossegor. Il réalise l’entièreté de ses créations, des originaux en cires jusqu’aux patines. C’est l’ensemble de ce processus créatif qui passionne l’artiste.

« Créations, Sculptures, Métal en fusion …  tout cela me passionne et ce, bien avant de cesser mon activité d’architecte.Après avoir longtemps crée des bâtiments, j’invente des bijoux, des objets, des personnages …  en cire d’abord, pour les fondre ensuite en bronze ou en argent et enfin les patiner ou les incruster de pierres.  La maîtrise de l’ensemble du processus est important pour moi.En effet, le rapport au métal en fusion, lors d’une fonte, est extrêmement puissant, violent et procure beaucoup d’émotion.J’ai le sentiment très fort de réaliser un geste ancestral.  Le métal liquide va-t-il bien prendre la place de la cire, vais-je retrouver l’objet façonné précédemment ? Rien n’est jamais sûr en fonderie.L’inspiration, je la puise dans mes nombreuses ballades lointaines.  Il en est resté une attirance pour les arts premiers, les fétiches et les productions artistiques des sociétés traditionnelles. Au travers de mes sculptures, vous retrouverez certains aspects de cet univers chargé de symboles, revisité pour créer des personnages exprimant la joie, la douceur, la force ou encore la sérénité, mêlant le bronze, des pierres semi précieuse et des bois nobles. C’est plutôt des lignes organiques, liées à des formes que la nature sait si bien générer, qui guident la création de mes bijoux et objets.Je ne fixe pas de limite à ma créativité, je la laisse divaguer ! Qui sait où elle me mènera !

Contacts : yvescelaire@gmail.com  – 06 76 29 62 24
Instagram: celaire.creations