Exposition du 26 octobre au 14 novembre 2020

Le vendredi le vendredi 30 octobre 2020 à partir de 19h : Compte-tenu des évènements en relation avec le Covid-19, le vernissage se transformera exceptionnellement en visite de l’exposition en ligne sur Instagram (@espace_361) et Facebook (espace.degres), fonctionnalité « Story »

Odile Eckenschwiller, artiste plasticienne

« Plus je laisse mes yeux, à l’intérieur de moi s’exprimer, plus ils regardent et voient, dans tous les méandres qui me composent.
Des mondes partout apparaissent. Mon corps et mes esprits du dedans sont infinis. Mes mains qui dessinent sont des télescopes qui explorent, qui traduisent, qui commentent. Je découvre cette impatience de voir plus loin pour offrir à mon esprit les pépites d’un univers plus profond, dont l’inconscience me rend plus souriante. Pour être plus précise pour l’exposition d’avril dans votre galerie, elle s’articulera autour d’un texte que j’ai écrit et qui sera mis en image (image des mots) dont voici le début et la fin :  « Empreinte de ça. » … »Le chemin continue et il n’a pas de fin, ponctué de bouts de moi qui se regroupent autour d’une histoire de liens ». Des créations à l’acrylique et encre, sur toile, papier ou carton, qui se composent de gestes bruts et d’empreintes de trames, mailles et filets, et donnent la liberté à chacun d’imaginer sa propre histoire. »

Contact par mail 
Son Facebook

***

Aurélien Aka Magneto, Street-Art

« C’est sur les bancs de la maternelle que j’ai reçu ma meilleure formation artistique, celle d’avoir le goût de créer ! Dessinant, peignant depuis lors; l’envie n’a jamais faillie… Comme passe temps, manière privilégiée de faire sortir l’insortable, de dire l’indicible. Puis en 2017, je me suis dis: faisons nous en un métier. Et c’est enfermé pendant des semaines que j’ai monté ma première exposition qui fut présenté jusqu’à Bordeaux ainsi qu’à 361°- Espace d’Art Contemporain en 2018. Depuis le lycée à Mayotte où nous marquions notre territoire ou notre passage par les initiales du « crew », ma démarche est très urbaine et se retrouve en galerie presque malgré elle…. Ma foi, ça n’a pas l’air de lui déplaire ! Je reviens aujourd’hui avec un travail chargé de mes expériences et galères des deux dernières années, passant par la révolution chilienne, la pandémie dans une Néo-Dictature et une future paternité, le génocide Mapuche du sud du Chili et de ses Dieux oubliés… Changeant de Nom, puisque vagabond… Aurélien, Magno, y ahora Pajarito… »

Contact par mail 

***

Monique Perrin, artiste peintre

Peindre c’est créer. Mon désir incessant de création m’a conduit à me former aux techniques contemporaines auprès d’artistes de renom tel que A. Clif, Joseph Alessandri, Sama. Très sensibilisée par la nature et influencée par l’œuvre de Guiseppe Penone artiste Italien, ma quête du végétal m’a conduite auprès des arbres. Entre prise d’empreintes collages d’écorces et bois brulés, je travaille en techniques mixtes sur toile laissant libre cours à mes émotions.

Contact par mail
Son Facebook

***

Christelle Loriot, sculpteur

Mon travail consiste à réaliser des Arbres à fleurs lumineux. Je prélève des cades / genévriers morts trouvés dans nos collines du Var, avec l’intention de leur donner une seconde vie lumineuse en éclairant nos intérieurs. Les fleurs en papier non-tissé dégage une ambiance chaleureuse et intemporelle.

Contact par mail
Son site internet

Exposition du 5 au 25 octobre 2020

Le vendredi le vendredi 9 octobre 2020 à partir de 19h : Compte-tenu des évènements en relation avec le Covid-19, le vernissage se transformera exceptionnellement en visite de l’exposition en ligne sur Instagram (@espace_361) et Facebook (espace.degres), fonctionnalité « Story ».

Salle 1 : 

Alexandre Célaire, photographe
Adolescent, j’allais souvent passer des soirées avec mes amis – accompagné de l’appareil photo familial – et prenait des centaines de photos, sans réel but, juste pour m’amuser. Après avoir étudié le graphisme et la composition pendant 5 ans à Aix en Provence, je suis parti 6 mois au Canada. C’est dans ce cadre idyllique que je me suis remis à la photo. A mon retour, j’ai déménagé à Paris, pour un poste de Directeur Artistique pendant 2 ans.

Mais le désir de liberté m’a poussé à devenir photographe freelance et à parcourir le monde à la recherche des plus belles œuvres de la nature.

Contact par mail 

***

SB (Sylvie Bourély), sculpteur
Le corps féminin m’a toujours attirée et inspirée, j’ai commencé à modeler des corps de femmes avec de l’argile, il y a une douzaine d’années. Formée aux métiers de la mode, j’ai enseigné la conception de vêtements pour habiller les corps… A l’heure actuelle, je me consacre avec plénitude, à la réalisation de nus féminins essentiellement en grès blanc et chamotte extrafine. Chaque sculpture est unique, élaborée sans armature ( métal ou autre) cuite à ~ 1000 degrés, poncée et patinée selon l’inspiration.
Quand je touche la terre, j’entre en connexion avec elle : elle m’autorise alors à libérer de ses chairs la teneur féminine contenue. Une joie sans but s’installe et la sculpture, une fois achevée, prend vie, dégageant l’émotion que chacun en la
voyant, peut ressentir selon son propre vécu. Travailler la terre revient à éveiller l’énergie créatrice, source de nourriture divine, incarnée par l’âme du féminin…

Contact par mail
Son site 

***

Jo Lo Cascio, sculpteur terre
Jo est un artiste autodidacte qui aime la simplicité et le travail de la terre brute. 

« Pétrir, malaxer, donner une forme à cette matière inerte est une jouissance dont mes mains ne se lassent pas. Créer, ou essayer de créer, le mouvement, la ligne, le beau, cela suffit à mon bonheur. A vous qui regardez ces œuvres, laissez-vous investir par cette matière brute et qui reste volontairement inachevée. »

Contact par mail
Son site

***

Sylvie Gaussen, artiste peintre
Issue d’une famille de peintres, Sylvie GAUSSEN achète ses premiers tubes de peinture à plus de 30 ans, pensant que peindre serait simple…
L’huile a sa préférence. Grâce au mélange des couleurs primaires, son travail s’oriente très vite vers les touches et la matière. Elle recherche auprès de divers enseignements les connaissances techniques qui lui font défaut, pour enfin s’en libérer. Elle est ainsi prête à accueillir la peinture abstraite sur sa toile et s’autorise à jouer avec différents médiums. Cette liberté insuffle à ses œuvres le mouvement, la profondeur et la lumière.

Contact par mail 
Son site

 

Salle 2 :

Liselotte Andersen, sculptrice bronze

Artiste plasticienne, Liselotte Andersen se consacre plus spécifiquement à la création de sculptures en bronze brut et patiné. Très attachée à la courbe, au mouvement suggéré et à la symbolique, elle véhicule par sa création le « vivre-ensemble », la complexité des relations sociales, la beauté de l’union (…). Qu’il s’agisse d’un petit être perché sur un globe, d’un couple dont les individus ne font qu’un, d’une danse en apesanteur de quatre personnages enjoués, chaque sculpture conte et nourrit une volonté puissante de représenter la diversité de nos interactions humaines.

Mail

Site web

Exposition du 14 septembre au 4 octobre 2020

Compte-tenu des évènements en relation avec le Covid-19, le vernissage du vendredi 18 septembre se transformera exceptionnellement en visite de l’exposition en ligne sur Instagram(@espace_361) et Facebook (espace.degres), fonctionnalité « Story ».

L’Espace 361° participe à Phot’Aix (Festival de la photographie d’Aix-en-Provence) en qualité de Galerie Partenaire sur cette exposition.

Xavier CAMPISTON

Mon point de départ est une photo dont je vais chercher l’essence puis je traduis cet essentiel dans le cadre. Je peux aussi diriger le regard du lecteur sur un point particulier de la photo que j’estime comme étant essentiel. Ainsi la lecture est triple car il y a d'abord la comprehention de la photo puis la lecture du cadre et ensuite l’émotion que suscite la création globale en elle même. Mais et j’insiste le point de départ est une photo entourée de sa Marie Louise dans un style des plus classiques.

Son mail 

Son instagram

***
Patrick LESNÉ

Je me suis lancé dans la peinture à l’huile au couteau, avec quelques essais à l’acrylique, fin 2010, retraite oblige. Je suis donc un tout jeune peintre.. Je réalise chaque tableau rapidement, sans idées à priori donc sans tracé préalable sur la toile. Je commence par choisir un format et quelques couleurs en fonction de l’humeur du moment. Ensuite se laisser aller, ne pas réfléchir. Lorsque je le pense terminé, je l’observe quelques jours et je peux alors y ajouter quelques touches ou l’envoyer à la « poubelle ». Je n’ai pas fini de m’interroger sur tous ces morceaux de ville que ma peinture me fait lâcher sur la toile : mondes disparus ? villes dévastées des temps présents ? Vision apocalyptique du futur ? Je n’ai pas de réponse, mais en faut-il une ? Et d’ailleurs, dans mes tableaux, il n’y a pas que des villes…

Son site 

Son mail

***

Yves CELAIRE

Créations, Sculptures, Métal en fusion …  tout cela me passionne et ce, bien avant de cesser mon activité d’architecte. Après avoir longtemps crée des bâtiments, j’invente des bijoux, des objets, des personnages …  en cire d’abord, pour les fondre ensuite en bronze ou en argent et enfin les patiner ou les incruster de pierres.  La maitrise de l’ensemble du processus est important pour moi. En effet, le rapport au métal en fusion, lors d’une fonte, est extrêmement puissant, violent et procure beaucoup d’émotion. J’ai le sentiment très fort de réaliser un geste ancestral.  
Le métal liquide va-t-il bien prendre la place de la cire, vais-je retrouver l’objet façonné précédemment ? Rien n’est jamais sûr en fonderie.
L’inspiration, je la puise dans mes nombreuses ballades lointaines.  Il en est resté une attirance pour les arts premiers, les fétiches et les productions artistiques des sociétés traditionnelles. Au travers de mes sculptures, vous retrouverez certains aspects de cet univers chargé de symboles, revisité pour créer des personnages exprimant la joie, la douceur, la force ou encore la sérénité, mêlant le bronze, des pierres semi
précieuse et des bois nobles. C’est plutôt des lignes organiques, liées à des formes que la nature sait si bien générer, qui guident la création de mes bijoux et objets. Je ne fixe pas de limite à ma créativité, je la laisse divaguer ! Qui sait où elle me mènera !

Son site 

Son mail

***

Liselotte ANDERSEN

Ma démarche artistique…
– Cultiver la curiosité et l’expression spontanée
– Expérimenter les combinaisons infinies qu’offrent la terre, le bronze et les couleurs
– Jouer avec le rythme des lignes épurées et la vibration des reliefs
– Accorder toute sa place à la circulation de l’énergie et des courbes
Mes sources d’inspiration…
– la culture de la paix et de la non-violence
– les relations humaines et leur complexité
– nos diversités qui font notre richesse

Autodidacte, je pratique la sculpture depuis mon enfance. La peinture est naturellement venue nourrir cette approche par l’envie de décliner des univers qui se répondent. Tout comme un passage par les ateliers ouverts de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence entre 2009 et 2012 ainsi que les interactions – au fil du temps – avec des artistes, le public, de nouvelles idées, approches et matériaux…

son site web

Son mail