« Envolées »

 

Alys Baillard, Sculptrice céramiste Raku

Jouant sur les contrastes, oscillant entre force et finesse, Alys Baillard pratique l’art du raku à l’esthétique si particulière.

Le raku est un mode de cuisson de la terre qui met en œuvre les 4 éléments : terre, air, feu, eau. Il est profondément lié à la philosophie zen. Cette technique, qui laisse une grande part au hasard, correspond parfaitement à ce que l’artiste cherche à exprimer.

Son travail renvoie à la fois à une quête intérieure et à notre rapport au monde. Échappées d’un univers onirique et poétique, ses sculptures évoquent tour à tour des femmes mystérieuses, des corps sublimés ou une nature enchantée.

Pour la contacter : mail

Pour en savoir plus : site web

***

Arnaud Polette, artiste peintre

J’ai commencé le dessin à l’âge où j’ai su tenir un crayon, et je n’ai jamais arrêté. La peinture est venue beaucoup plus tard, non pas comme une évolution, mais plutôt comme une nouvelle activité complémentaire au dessin.

Mes inspirations viennent de plusieurs horizons : le monde animalier, la géométrie, les mondes fantastiques, ou même simplement l’humain.

Mêlant détails fins et textures grossières, j’aime l’idée de la représentation d’un sentiment, de la capture d’un instant particulier pour en faire une représentation graphique.

Pour le contacter :  mail

Pour en savoir plus : site web

***

Bernard Vanmalle, calligraphe

J’explore depuis 30 ans, la calligraphie latine. Aujourd’hui, j’ai plaisir à vous

présenter un nouveau travail : des calligraphies du monde et des traits abstraits

qui nous disent le geste en mouvement, une élégance du mystère,…

Pour le contacter : mail

Pour en savoir plus : site web

***

Véronique Gérard, photographe numérique

J’expérimente le réalisme pour le rendre immatériel. A la recherche de nouvelles formes dynamiques plus intenses, j’adopte le figuratif et particulièrement un travail sur le regard, pour créer une conversation avec le spectateur, un jeu de miroir, et initier une réflexion sur le reflet des émotions.

En 1992, je découvre la photographie et ma passion se révèle. Autodidacte, l’occasion des Rencontres d’Arles me permet d’enrichir mon expérience et de me former avec des photographes renommés. Pour aller plus loin encore, je décide en 2002 de devenir professionnelle.

Passionnée également par la peinture, comme source d’inspiration et d’imaginaire, je réalise des books d’artistes peintres et notamment celui d’un ami, qui me propose alors de confronter deux arts : la photographie et la peinture.

Pour la contactermail

Pour en savoir plus site web

***

Nicole Besnainou – Sculptrice

Nicole BESNAINOU vit et travaille à Uzès. Dès l’enfance elle parcourt le jardin du Luxembourg et les musées ses crayons et sa palette dans son cartable. Dans son métier elle a fait partager ses passions à ses élèves et s’est engagée avec eux dans des projets en Arts visuels ayant pour thème « La Danse » travaillant le mouvement, la matière, le corps : fresques sur les murs ou sur tissus et sculptures en vue d’expositions.

Rêveuse et voyageuse, elle parcourt le monde son objectif en bandoulière, gardant en mémoire et figeant des instants de vie qui nourrissent ses créations en modelage et en peinture. Et quand elle retrouve sa cour de récréation préférée, son atelier d’Uzès, elle explore la matière: l’argile de ses outils et l’acrylique, la tempera, les pigments de ses brosses et rouleaux ou par trempage. Ses sculptures s’élèvent travaillées à même la matière de façon brute. Elles trouvent leur place dans la nature utilisant pour certaines du bois ou de la pierre récupérée.

Pour la contactermail

Pour en savoir plus : site web

***

[Hors les murs] Mickaël Féval

Du 14 septembre au 7 novembre, retrouvez les peintures de Louis Aubert lors d’une nouvelle exposition « Hors les murs » au sein du restaurant Mickaël Féval,  partenaire de l’espace 361°.

Louis Aubert, artiste peintre 

« Je vis la peinture avec la même intensité que lorsque je vagabondais sur les routes du monde. Je m’oublie dans l’instant présent. Pour moi, peindre une toile, c’est vivre intensément une courte vie. Je donne naissance à une esquisse, puis par les sentiments viennent des couleurs parfois lumineuses ou parfois sombres.
Il se passe toujours des choses étonnantes, décevantes, tristes ou belles et surprenantes. Il y a aussi des obstacles que je dois surmonter en prenant des risques, je dois être prêt à tout.
Pour finir, je signe la mort de ma toile qui ne bougera plus. Elle laisse place au commencement d’une nouvelle vie.
Je crois que le culot est la chose la plus importante de la vie. Je peins au culot comme je vis au culot. »

contact : mail

page web : instagram

« Intimité dévoilée »

Chrystel Regord, artiste plasticienne

Chrystel Regord est plasticienne, agrégée en arts plastiques. Son travail tourne autour de la mémoire. Elle superpose les couches de peintures entre lesquelles elle insère des transferts de photographies appartenant à un lointain passé ou qu’elle prend elle-même.

L’altération du transfert rend la lecture de l’image moins aisée, comme un souvenir qui remonte à la surface, en partie
déformé par le temps.

Pour en savoir plus : site web

Pour la contacter : mail

***

Patricia Piard, aquarelliste plasticienne

Tout commence par une attirance vers l’art asiatique.
La calligraphie et l’origami lui ouvrent une nouvelle forme d’expression plus abstraite dans son univers d’aquarelliste. Après avoir déstructuré sa peinture laissant la part belle au hasard, l’art de l’origami prend toute son importance.

A travers chaque pliage une métamorphose s’opère. Le pli renferme, protège, efface, en l’ouvrant une nouvelle lecture se met en place dévoilant l’intime… Patricia nous invite à découvrir la vie secrète et intime du végétal.

« J’aime quand le végétal a déjà vécu et qu’il prend des teintes plus subtiles, moins éclatantes. J’essaie de m’en faire une histoire personnelle, de retracer des sensibilités intimes. Il ne s’agit nullement de natures mortes mais de  représentations des végétaux à un moment de leur vie. »

Pour en savoir plus : site web

Pour la contacter : mail

***

Hyejung Park, dessinatrice

Artiste de Corée du Sud, ses dessins sont en rapport étroit avec le voyage, l’imaginaire de l’enfance et la vie quotidienne.

Pour nourrir son travail, elle s’inspire de contes, de poèmes, des rêves de sa famille, de jeux d’enfants ainsi que d’objets dont elle imagine leur vie et les humanise.

Pour la contacter : mail 

***

Eric Pellegrin, dessinateur numérique

Autodidacte, mais attiré par le dessin depuis l’enfance, j’ai longtemps eu cette habitude de griffonner des petites illustrations sur le moindre morceau de papier à ma portée… Plus récemment, j’ai découvert le dessin informatique, rapidement captivé par la richesse de ses outils, la liberté d’expression qui m’était offerte et avec laquelle je pouvais jouer à ma guise.

Mes dessins, plus ou moins abstraits, peuvent donner lieu à diverses interprétations au delà du sens que je leur attribue, vous laissant libre d’y percevoir votre propre univers, de vous reconnaître quelque part dans l’ensemble ou bien le détail, dans l’atmosphère qui s’en dégage, aussi j’ai pensé au partage, comme un jour nouveau.

Pour en savoir plus : instagram

Pour le contacter : mail

***

Cédric Rougier, sculpteur

Mon travail est en relation étroit avec la nature, je peux très bien peindre dessiner ou sculpter, j’aime travailler avec l’arbre et tout ce qui le compose comme les feuilles, écorces, racines, tronc, etc.

Pendant mes études aux Beaux-Arts, j’ai été vraiment influencé par des artistes comme : Joseph beuys, Giusseppe penone, le Land Art, l’Arte povera, Wolfgang laib, Gaugain, Monet etc…

Pour en savoir plus : site web

Pour le contacter : mail

***