Exposition « Ressources »

Flyer1

Flyer2

Arnaud Lahoche, Artiste plasticien

« Univers onirique peuplé de robots, de véhicules intemporelle sorties tout droit d’un monde parallèle, je crée à partir de pièces automobiles anciens jouets, instruments de musique et autres des sculptures principalement de métal avec des touches de bois, de cuir … je procède par divers techniques d’assemblages, vis, rivet, soudure. Sensible à l’environnement je prends beaucoup de plaisir à redonner vie à ses objets pour la plupart obsolète ! »

Contacts : arnaudlahoche@yahoo.fr  – 06 50 96 16 40

***

MILO by Michèle Lorentz, Artiste peintre

Après avoir goûté à la peinture acrylique il y a de nombreuses années, Michèle LORENTZ s’adonne aujourd’hui exclusivement à la peinture à l’huile pour les subtilités et les nuances qu’offre cette technique. Dans ses tableaux, les couleurs se fondent les unes aux autres révélant des paysages tantôt abstraits tantôt figuratifs, toujours avec profondeur et intensité.

Contacts :  michele.lorentz@yahoo.fr – 06 08 72 35 93

***

COQUELICOT, Sculptrice terre

« Au travers de mes sculptures, que j’ai nommées « Vénus », j’ai cherché à sublimer la femme en invitant le tout premier canon de beauté à s’épanouir dans notre contemporanéité. Mes Vénus, inspirées des statuettes préhistoriques, s’inscrivent ainsi dans un mouvement moderne en conservant simultanément l’esprit de leurs aînées et proposent dès lors une optique nouvelle de l’art premier, tel un trait d’union entre passé et présent, avant de se projeter confiantes dans l’avenir.

Forte de cette vision du corps de la femme à l’apogée de sa métamorphose et de sa figuration opérée sur des millénaires, j’ai souhaité décliner ma Vénus dans sa chair et dans sa quintessence. Deux séries ont ainsi déjà vu le jour. Je les ai respectivement intitulées les Vénus Premières et les Vénus Outre-mer.

Universelles, ancrées à la Terre nourricière, les Vénus Premières portent par essence l’héritage de l’humanité, transmettent la vie ainsi que les valeurs. Désormais, elles choisissent également de s’émanciper, d’affirmer leur féminité comme leur sensualité. Elles se libèrent délicatement en alliant la symbolique de la fécondité à la grâce des courbes épurées et à l’élégance du mouvement. Leurs membres originels, devenus superflus, se fondent même dans une silhouette embellie d’harmonieuses rondeurs. »

Contacts : coquelicot.cvl@gmail.com  – 06 13 46 29 02

Site internet : lateliercoquelicotcvl84.blogspot.fr

***

Marie Behier, Artiste peintre

Marie BEHIER peint et expose depuis 20 ans en France et à l’étranger. Fascinée par les jeux de transparence, elle travaille l’huile par glacis successifs afin de mettre en lumière les abîmes de la réalité. Selon Marie BEHIER, la transparence est le pouvoir de l’imagination du message donné : « Une pièce du puzzle a été donnée afin de libérer la Vérité ». L’Harmonie et la légèreté peuvent enfin s’exprimer.
Face à nous, nous avons une plasticienne qui ne fait aucune concession : ni à la mode, ni aux individus qui l’entourent. Elle semble se remettre en question encore et toujours C’est une artiste qui possède le don et la performance l’élaboration de son sujet. Tantôt délicates et illuminées d’intelligence, tantôt teintées d’humour et de fantaisie, ses œuvres sont fortes pour le plus grand bonheur des spectateurs.

De ses mots :

« La recherche de la transparence reste le vecteur de mon écriture. Je me sens proche de l’analyse de Roland Barthes dans son article « La mort de l’auteur » en 1968. La matière est seule créatrice, l’artiste n’est que l’outil nécessaire à son expression. En travaillant le médium je m’aperçois qu’il se suffit à lui-même. C’est une matière vivante, vecteur du message qu’il porte et réalise le « transfert » en se cristallisant sur le support. »

Contacts :  marie.behier@laposte.net – 06 58 93 58 27

Site internet : behier.odexpo.com

***

INESART ( Inès Messaoud )  Artiste plasticienne du métissage

« Au travers de photos performatives et expressives, mon corps devient un fil conducteur qui dessine dans l’espace « externe » mon intériorité. Voilée / Dévoilée est une situation de conflit intérieur, un tiraillement entre un sentiment de curiosité, et celui de la prudence. Mon sentiment de révolte intérieure -qu’il me fallait exprimer-, est un moment de conscience pleine, elle se cristallise dans ces actions que j’ai eu besoin de faire à certain moment de ma vie.

Mon expérience d’une contiguïté est issue en réalité de la continuité du fil. Dans cet espace interne et fusionnel, je fais l’expérience de mon corps en relation avec le fil continu et il revêt souvent une dimension imaginaire, auquel s’ajoute un espace réel externe, celui de la représentation et de la mise à distance dans le monde physique de mon œuvre. Une forme de verticalité s’instaure alors mais allant de  » moi à moi », circulaire pourtant et reliée à moi, entre mon esprit et mon cœur mais il existe encore une forme d’horizontalité, comme une forme de dialogue mais vers autrui, vers l’extérieur et le monde environnant. Mon image « voir à travers le cocon », est un dévoilement, cela symbolise l’idée de l’ouverture vers un autre espace, comme une sorte d’entrée avec la mémoire, vers l’idée de la transcendance et l’évasion vers un nouveau monde. »

Contacts : inesarts1@gmail.com – 06 18 99 20 41

Site internet : http://inesarts.net/

 

Les commentaires sont fermés.