Exposition « Matière à dire »

Flyer VGerard AGehand AgnesK PKermel

Flyer VGerard AGehand AgnesK PKermel 2

Véronique Gérard :

En 1992, je découvre la photographie et ma passion se révèle. Autodidacte, l’occasion des Rencontres d’Arles me permet d’enrichir mon expérience et de me former avec des photographes renommés. Pour aller plus loin encore, je décide en 2002 de devenir professionnelle.

Passionnée également par la peinture, comme source d’inspiration et d’imaginaire, je réalise des books d’artistes peintres et notamment celui d’un ami, qui me propose alors de confronter deux arts : la photographie et la peinture.

Je pratique ainsi la fusion numérique, un défi, une perspective du réel vers la fiction. Je projette mes idées et les modèle avec des danseuses, des voitures, des chaussures… J’expérimente le réalisme pour le rendre immatériel. A la recherche de nouvelles formes dynamiques plus intenses, j’adopte le figuratif et particulièrement un travail sur le regard, pour créer une conversation avec le spectateur, un jeu de miroir, et initier une réflexion sur le reflet des émotions.

Ces visages (ou parties de visage) ne sont plus ceux d’une personne en particulier. Ils sont sillonnés de signes et de stigmates pour attirer à eux les regards comme point focal. J’ai souhaité ces yeux, comme une sorte d’absolu du portrait. Je les ai façonnés avec des motifs comparables à ceux des visages, pour obtenir une profondeur assimilable à une icône ou à une idole.

Fascinée par l’énergie spirituelle, mon but est d’avancer au plus près de l’âme, la percevoir dans un univers mêlé d’abstractions graphiques et de réalisme, donner vie aux vibrations et transmettre l’expression pure d’un oeil.

Les yeux sont la fenêtre de nos émotions, ils sont vibrants, libres, et toujours en mouvement. Ils sont la frontière vivante entre le monde intérieur et le monde extérieur. C’est en cela que ce travail m’inspire car il évoque quelque chose de mouvant et d’émouvant.

Quelque chose en perdition, nos yeux accaparés par des machines, nous ne sommes plus tout à fait les mêmes, semi-absents, semi-présents, la connexion du regard se fait plus rarement. Emportés par nos addictions technologiques, nous perdons le fil d’un joli face à face, les yeux dans les yeux.

Créer un nouveau monde intérieur pour qu’il rejaillisse à l’extérieur, transmettre ce sentiment si profond qui nous habite, voici bien ma quête.

Contact :

envisagesphotographie@gmail.com

06 19 18 47 93

www.veroniquegerard.com

 

 

Patricia Kermel :

Entre deux mondes des graines portées par des bulles d’air sous l’eau… et par l’eau sur la terre.

Bretonne d’origine, je vivais dans le Finistère, en breton « Penn ar Bed » la fin de la terre au bord de l’eau.

Je suis influencée par les marées, mes plongées, et néanmoins un besoin de retenir la terre entre mes doigts. Le vague à l’âme de mes croisières en voilier me projette en force sur la terre avec envie d’exprimer ce que j’ai vu, ce que j’ai élaboré par imagination, une envie de concrétiser mes émotions .

Un besoin irrésistible de faire, de façonner, toucher, étirer, caresser la terre en la laissant cependant la plus naturelle possible, comme une prolongation de l’esprit qui permettrait de simplifier la complexité naturelle de la nature.

Un univers de bois flotté, de terre… le blanc seule couleur permettant de jouer avec l’ombre et la lumière, mes céramiques sont un monde sans fin.

Un souffle de vie sur terre et sous l’eau, mon grain de sel en plus.

Contact :

patriciakermel@wanadoo.fr

06 87 57 32 54

patriciakermel.wixsite.com/grainedesoicreations / FB : grainedesoi-creations

 

 

Annie Gehand :

Déconstruire et reconstruire, faire émerger des formes latentes, les façonner et les refaçonner… Aller au-delà ou en deçà du réel pour donner à voir ce qu’il recèle, pour faire émerger des rêves, pour exorciser des cauchemars…

Contact : 

annie.news-f@orange.fr

06 08 65 36 43

https://www.facebook.com/annie.gehand/photos/

 

 

Agnès K :

Le bois est un matériau noble, vivant, exigeant, se déformant et travaillant au grès des conditions atmosphériques et de son environnement. Mais c’est avant tout un matériau qui éveille les sens : sensuel, chaud, réconfortant et agréable tant à l’œil qu’au touché, avec des senteurs propres à chaque essence.

Ce sont ces aspects qu’elle essaie de mettre en valeur dans ses œuvres : sublimer le bois en lui-même, ses couleurs, son toucher, ses éléments distinctifs.

J’attache tout particulièrement une grande importance aux jeux de lumières, aux contrastes, aux ombres, qui donnent du relief et de la profondeur à mes pièces.

Je crée des œuvres contemporaines, mélangeant le bois brut et naturel, le bois brulé et patiné, ou encore incrusté d’éléments comme des pierres, des coraux, de la feuille d ‘or.

Contact :

agneskpro@gmail.com

06 62 67 54 24

http://agnes-k.com/sculpture-sur-bois-creation-contemporaine/

Les commentaires sont fermés.