Exposition « Horizons »

Flyer Isael & ABaillard & CDumas-1

Flyer Isael & ABaillard & CDumas-1Flyer Isael & ABaillard & CDumas-2

Alys Baillard, Sculpteur céramiste Raku

Née en 1980 à Marseille, Alys Baillard vit et travaille à Rognes (13).
Notamment diplômée en philosophie et en ethnologie, elle est autodidacte en sculpture.

Jouant sur les contrastes, oscillant entre force et finesse, Alys Baillard pratique l’art du raku à l’esthétique si particulière.
Le raku est un mode de cuisson de la terre qui met en œuvre les 4 éléments : terre, air, feu, eau. Il est profondément lié à la philosophie zen. Cette technique, qui laisse une grande part au hasard, correspond parfaitement à ce que l’artiste cherche à exprimer.
Son travail renvoie à la fois à une quête intérieure et à notre rapport au monde. Échappées d’un univers onirique et poétique, ses sculptures évoquent tour à tour des femmes mystérieuses, des corps sublimés ou une nature enchantée.
Contacts : alys.creation@gmail.com – 06 68 12 17 18
Website : www.alysbaillard.com

Christiane Dumas, mobilier résine

Je suis née en Provence à Nîmes ville de la corrida et des couleurs chaudes.
Je garde de ma Provence natale sa couleur et sa joie de vivre et cette féerie permanente.
Au service d’une vie intérieure très riche et parfois tourmentée ou la couleur valorise souvent une fine sensibilité, j’utilise de la résine, des ocres, des pigments et de l’encre, m’attachant toujours à dépasser les artificielles oppositions entre figuratif et non figuratif.
Mes œuvres sont réalisées avec de la résine comme matériau de base ensuite mélangée à divers colorants tels encres, pigments, peinture vitrail, huile ou acrylique.
Je travaille au couteau, au pinceau, à la spatule ou par coulée sur toile ou sur dibond.
Ma technique n’est pas banale, mes tableaux peu conventionnels et je peux même dire surprenants notamment par les effets de couleur variées et contrastées qui permettent parfois de mettre en relief certaines détails.
Mes œuvres illustrent mon univers construit autour des mers, des océans et des volcans et me permettent, vous permettent de vous évader.

Contacts : christiane.dumas13100@gmail.com – 06 71 60 22 67
Website : artquid.com/Christiane.dumas

Isael, artiste peintre numérique

De ma formation photographique aux Arts Décoratifs de Paris et de ma profession au sein de l’édition (élaboration de couvertures de livres et maîtrise de l’image informatique) pendant une vingtaine d’années, j’ai spontanément développé ma démarche artistique et picturale vers la création numérique.

En premier lieu, ce fut la célébration des splendeurs de la nature qui nous entoure : à partir de photos personnelles sur les thèmes végétaux et minéraux, un travail informatique me permet de redéfinir lumière, contraste, transparence, échelle et couleur, proposant ainsi un nouveau regard sur notre environnement.
J’ai opté pour ces travaux pour des tirages photo encadrés sous plexiglas.

Ensuite le thème de la rouille ou de l’oxydation, avec la richesse de leurs couleurs aux différents stades du processus, s’est imposé dans mes recherches, symbolisant tout à la fois l’érosion liée au temps qui passe, et la lente dégradation de l’univers fabriqué par l’humanité.
Pour cette thématique, les encadrements sont en tôle rouillée (par mes soins) ou peinte.
Puis, tout en poursuivant mon travail en art numérique – notamment sur le thème de la rouille (encadrements tôle rouillée ou peinte) – ma recherche m’a poussée à aborder l’univers de la peinture qui exige une autre forme d’énergie, d’implication, et m’a amenée à faire évoluer la nature de mes thèmes : inspirée par le travail du sculpteur Thierry Carliez et au delà des études de corrosions (qui peuvent évoquer le côté temporel de toute chose ainsi que leur inexorable altération), je porte une regard sur l’Humanité et le joug qu’elle fait peser sur elle-même ainsi que sur notre extra-ordinaire planète…

Prolongeant cette recherche, je me suis intéressée aux univers abandonnés par l’homme, les friches industrielles. Des lieux qui ont permis à une nouvelle expression artistique de se déchaîner, libre de toute entrave… Réappropriation d’endroits délaissés par l’univers manufacturier aux quatre coins du globe par l’expression d’une liberté, liberté de créer et de crier la couleur sur ces murs délabrés… C’est la vie contre la mort…
C’est dans ce cadre que j’ai pu photographier à plusieurs reprises une usine désaffectée de fabrique de boites de conserve, dans les Bouches-du-Rhône.
Ce lieu a donné naissance à une série de créations appelées “Histoires de Lieu ».
L’univers contrasté entre le sombre et le très coloré tout à la fois, l’ensemble baignant dans une ambiance quelque peu délétère m’a particulièrement inspirée.
Par ce travail, outre le côté très graphique se dégageant de cet espace rendu à lui-même, je souhaite témoigner de notre capacité à abandonner nos organes de production tout comme les déchets qui en résultent.
Confrontation de l’abîme et de la vie, puissante et inconsciente.

Côté technique, des impressions numériques sur toiles tendues sur châssis proposent un paysage sans limites, sans bords, qui tendent à sortir du cadre, tout comme cette vie débordante, malgré tout.
Contacts : isael.di@isael.fr –
Website : http://www.isael.fr

Les commentaires sont fermés.