Contraste

Flyer expo PL&VB

Flyer expo PL&VB2

VIDEO

Une video est disponible sur You Tube sur le travail de Virginie qu’une équipe de télévision est venue filmer dans son atelier; reportage qui sera bientôt diffusé sur plusieurs chaînes dont Arte. Voir le reportage sur Youtube

L’ARTICLE DE NOTRE CRITIQUE D’ART

« Tout dans la nature se modèle selon la sphère, le cône et le cylindre » – Paul Cézanne 

Dans ses œuvres, Virginie Benzaquen étend la couleur cachant des mots et des pensées fluides qui imprègnent et vibrent sur la toile. Elle travaille la nuit, puisque son esprit de création déploie ses ailes quand le soleil se couche, et les ténèbres porteuses de doutes et d’irrationnel s’installent dans les rêves des hommes. Et comme la chevêche d’Athéna le fait au crépuscule, ses mains d’artiste s’envolent sur les toiles, en quête de liberté d’expression. Ses mots, comme on le disait, enchaînés dans des phrases, sont recouverts d’une couche de couleur sombre, trace visuelle du deuil et sorte de sépulture du lumineux. Le noir, couleur que l’artiste préfère, symbole du changement et de la transformation, s’accompagne, parfois, de grises et bleus. Et ces nuances, qui censurent les pensées sur papier, renferment, comme dans un écrin, ses impressions du cœur.

Pascale Ladevèze, dans son travail d’artiste, représente le mouvement, en jouant avec les fluctuations, ou même la rigidité, du cône. Elle travaille uniquement sur cette figure qui naît d’un mouvement de rotation du triangle. Ainsi, ses solides contiennent en eux-même le mouvement porteur du dynamisme vital; celui que l’on peut retrouver dans chaque être vivant comme, par exemple, dans les molécules ou dans les électrons où l’énergie intérieure se concentre, en formant de sculptures en évolution continue. Ses œuvres, objets dynamiques, se composent de figures qui cristallisent, pour un instant, le mouvement de la matière. Son art n’est pas de la figuration, ou la représentation de quelque chose, mais c’est l’expression du degré zéro de la substance, animée par le souffle de l’évolution. Et voilà le dynamisme de son travail qui peut faire penser à de l’art abstrait où rien n’est donné et tout doit être interprété à travers le mouvement émotionnel de notre propre flux intérieur.

Marco Caccavo

Août 2014

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.